Archives de
Étiquette : Nice

Le confinement

Le confinement

C’est un peu le mot que l’on entend partout en ce moment : le confinement.

Du coup, j’avais envie de parler un peu de mon confinement et de mon ressenti vis-à-vis de cette situation.

L’école

J’ai appris, comme tout le monde, la fermeture des écoles à la télévision. En fait, non, je ne regarde jamais la télé ou les infos, ce sont des copines auteures qui m’ont annoncé la nouvelle (haha). Du coup, vous imaginez bien que le jeudi soir et le vendredi suivant ont été mouvementés pour moi car il m’a fallu préparer en urgence du travail pour mes élèves. J’ai de la chance, je suis très organisée, du coup, ma période étant totalement prête jusqu’aux vacances d’avril, j’avais une programmation claire en main. J’ai donc préparé un document pour les parents qui expliquait quoi faire chaque semaine ainsi que trois pochettes contenant toutes les photocopies nécessaires à 3 semaines de travail. J’ai opté pour une organisation à la semaine, plus souple pour les parents qui bossent et des photocopies toutes prêtes car les parents n’ont pas forcément d’imprimante à la maison (puis ça coûte vite une fortune en encre!). Bref, je ne vais pas m’étaler mais le système fonctionne plutôt bien. Nous verrons bien passées les trois semaines comment nous organiser… Dur dur de ne pas savoir où on va.

Le confinement

Le week-end qui a suivi fut très compliqué car nous ne savions pas si nous devions aller à l’école ou non le lundi suivant. Nous avons reçu mille informations et leur contraire en deux jours. Très compliqué! Finalement, nous pouvions rester chez nous tout en nous rendant à l’école à tour de rôle selon un planning établi pour garder les enfants des soignants. Ouf! Etant donné que nous pouvons travailler de chez nous, il paraissait aberrant de devoir tous nous rendre à l’école, pour rien!

Depuis, je ne sors que pour ma chienne (haha), ça me fait prendre l’air, mais je respecte le confinement, car je suis convaincue que c’est bien la solution pour freiner ce fichu virus! Je ne souhaite pas être contaminée (évidemment), et je ne veux pas contaminer quiconque non plus (on peut très bien avoir le virus sans avoir de symptômes).

Le hic? Mon compagnon travaille toujours. Il est dans l’alimentaire donc il continue de bosser. Au départ, mélangé aux clients (beaucoup beaucoup de clients, vous vous en doutez), il est passé en horaires de nuit récemment pour travailler quand les clients ne sont pas présents. C’est plus rassurant, mais bon il est toujours exposé, donc c’est compliqué. J’aurais préféré qu’il soit confiné aussi. 🙂

Et maintenant?

Nous n’avons pas encore atteint le pic, nous ne sommes que dans la phase de propagation de virus. Il continue de toucher et de tuer de plus en plus de monde. C’est assez incroyable ce qu’il se passe. Digne des scénarios de films avec catastrophe, fin du monde, zombies et autres. Qui aurait pu imaginer telle propagation? On a fermé les écoles, les restos, les magasins, les parcs, les plages, la Prom’ chez moi. Nous avons aussi un couvre-feu. Quand on y réfléchit, c’est dingue! Mais bon, on fait avec, on croise les doigts, on fait ce qu’il faut et on espère que tout s’arrête bientôt.

Comment je le vis?

Je ne sais pas ce qu’il va se passer dans les semaines ou mois à venir, mais je crois qu’il faut profiter de ce confinement pour prendre soin de soi, pour faire tout ce que l’on n’a pas le temps de faire le reste du temps. Il faut avoir un esprit positif car de toute manière, nous n’avons pas le choix, alors à quoi bon ruminer?

Je ne vous cache pas que les trois jours entre la fermeture de l’école et le confinement ont été très stressants. J’étais angoissée, notamment à cause des réseaux sociaux. J’avais peur comme beaucoup, peur du virus, peur d’être malade, peur pour mes proches mais aussi peur à cause du comportement des gens. Les médias et les RS ont vraiment le don d’ajouter de l’angoisse aux situations. J’ai donc décidé le lundi soir de prendre du recul sur les RS, et de me protéger tout en rationalisant les choses. Ça a marché. Depuis mardi je suis plus apaisée. Je fais attention et je ne stresse pas inutilement. A quoi bon m’angoisser pour quelque chose qui ne m’est pas arrivé? On verra si la situation se présente, mais je garde mon esprit positif.

Du coup, je dois vous avouer qu’en ce moment, je suis un peu sur mon nuage. C’est con, hein? Mais étant donné que l’école est prête et que je ne sais pas quand on va reprendre, je n’ai pas ce poids sur les épaules. Cette volonté de vouloir bien faire, de devoir tout préparer, corriger, planifier etc. Je suis en contact avec les parents évidemment, mais je ne peux que les épauler au mieux. Je peux donc me concentrer sur mes projets et je suis ultra détendue. J’avance bien et vite, je suis efficace et j’adore ce que je fais! Ça me fait tellement de bien d’avoir cette espèce de pause dans une année qui était extrêmement chargée jusqu’à présent.

D’habitude, je n’ai qu’un ou deux jours dans ma semaine pour faire tout ce que j’ai à faire : articles, newsletters, planification, réseaux sociaux, écriture, vidéos, podcasts… Et je sais qu’après je dois reprendre le boulot, fatiguée, non reposée et avec encore mille choses à faire. Mais là, c’est très différent et ça fait du bien! Vous l’aurez compris, je vis bien le confinement. Il est clair que j’aimerais pouvoir aller me balader en montagne, promener ma chienne plus longtemps comme avant, prendre le soleil etc mais bon, ça viendra, bientôt, il faut patienter et agir dans le bon sens. Et en dehors, de ces choses qui me manquent, j’ai une forte tendance à rester chez moi. Solitaire, ça ne m’embête pas d’être à la maison. :p Je suis dans ma bulle, dans mon cocon.

Quand je vois toutes ces personnes inconscientes et égoistes qui continuent de se regrouper, de se promener, d’enfreindre ce que l’on nous demande de faire pour la sécurité de tous, ça me met hors de moi. Ces inconscients tuent des gens, directement ou indirectement. Les soignants sont épuisés et ne nous demandent qu’une chose: de rester chez nous. Nous n’avons que ça à faire tandis qu’ils se battent pour sauver des vies, nous devons juste rester chez nous. Je ne vais pas me lancer sur le sujet car ça me bouleverse tellement que je préfère terminer cet article sur une note plus positive.

J’avais donc envie de partager quelques idées de choses à faire pour passer le temps. N’hésitez pas à me suivre sur instagram, j’y partage du positif, des idées d’activités ainsi que mes journées.

Voici les idées d’activités:

  • dessiner, peindre, colorier : une activité manuelle
  • jouer à des jeux de société
  • faire du tri dans ses placards
  • faire le grand ménage
  • lire
  • écrire
  • jouer à des jeux vidéo (si vous aimez ça) ou autres jeux (sur téléphone, tablette etc)
  • se former (anglais, business, ou autres selon vos envies)
  • cuisiner
  • faire du sport
  • rattraper son retard de séries
  • regarder des films qu’on n’a jamais le temps de voir
  • revoir des films ou séries qu’on adore
  • appeler vos proches
  • méditer
  • prendre soin de soi (bain, masque, vernis…)
  • bricoler (il y a toujours quelque chose à faire chez soi)
  • aider ses voisins fragiles (en allant faire des courses, imprimant des attestations etc)
  • réfléchir à son business, ses projets (le moment de planifier certaines choses)
  • passer du temps avec son partenaire et/ou ses enfants
  • dormir (bah oui!)

C’est déjà pas mal, non ?

J’espère que vous vivez bien le confinement et que vous êtes en pleine forme. Bon courage, surtout si vous avez les enfants à la maison et n’hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux pour discuter et échanger.

A bientôt,

Audrey

Indés Awards 2018

Indés Awards 2018

 

Bonjour à tous,

“Maintenant et à jamais” participe aux Indés Awards 2018. Un concours qui soutient et récompense les auteurs indépendants. Il est donc temps pour moi de faire un petit point sur ce concours…

 

Les Indés Awards, qu’est-ce que c’est ?

C’est un concours annuel lancé par le site d’actualité culturelle français FastFrame qui souhaite valoriser les auteurs indépendants en exposant leurs
ouvrages et en les soumettant au vote d’un jury. Après une première saison organisée du 17 décembre au 31 janvier 2017, le concours avait rassemblé
plus de 125 000 votants. Cette année, le concours évolue et apporte un certain nombre de nouveautés pour contrer aux problèmes vécus lors de la
première saison. Les Indés Awards intègrent pour cette seconde saison de nouvelles catégories de prix ainsi qu’un nouveau mode de participation aussi bien pour les auteurs que pour les votants.

VOIR LEUR SITE

 

 

Quels sont les prix?

Le premier prix : Le prix du meilleur roman indé 2018 (toutes catégories confondues)
Le vainqueur remporte un contrat avec un maison d’édition et donc la publication (numérique + papier) de son roman. (Formule complète
comprenant la réalisation d’une couverture, la correction complète, la distribution du roman papier et numérique). Ce prix est décerné au roman qui aura comptabilisé le plus grand nombre de voix toutes catégories confondues.

Le concours regroupe une multitude de prix qui sont décerné par deux catégorie de jurys.

* Prix décernés par les lecteurs :
1 ER PRIX : Le prix du meilleur roman indé 2018 (toutes catégories
confondues)
Le prix du meilleur roman indé 2018 catégorie thriller/polar à suspense
Le prix du meilleur roman indé 2018 catégorie SF
Le prix du meilleur roman indé 2018 catégorie Fantasy
Le prix du meilleur roman indé 2018 catégorie Romance

*Prix décernés par le comité de lecture :
Le prix de la meilleure couverture de roman indé 2018
Le prix du meilleur roman indé 2018 coup de cœur
Le prix du meilleur premier roman Indé 2018

 

Mais ça se passe quand? 

Alors voici les dates annoncées par les organisateurs. Malheureusement à ce jour, nous n’avons aucune nouvelle, je ne peux donc pas confirmer les dates des votes du public et pourtant j’aurai besoin de vous à ce moment-là, pour permettre à MEAJ de se faire une petite place dans la compétition. Dès que j’en saurai plus, je vous tiendrai informés!

 

Et la suite?

Au cours du salon de l’autoédition de Lyon en mai, les organisateurs remettront les prix aux lauréats. Malheureusement, je ne pourrai pas y participer car j’ai des obligations personnelles et professionnelles qui ne me permettent pas de m’y rendre. C’est bien dommage!

 

 

Des promesses…

Participer à ce concours était une jolie chance pour mon premier roman “Maintenant et à jamais” et j’espère qu’il saura ravir le cœur des lecteurs que ce soit les comités ou les lecteurs qui ont déjà fait la connaissance de mes amoureux. Malheureusement, la pub promise n’est pas au rendez-vous. Le site a été en travaux durant des mois, la page facebook est quasiment morte et idem pour Twitter. La visibilité qui devait être apportée n’est que néant à ce jour. J’ai quand même réussi à trouver un petit encart sur mon roman.

 

 

J’espère que par la suite, au moment des votes, la publicité verra le jour, car sinon, il semble évident que seuls les auteurs les plus connus obtiendront les votes tant attendus du public. D’autre part, j’espère que le fait que mon roman soit participant lui offrira une petite visibilité au salon de l’autoédition de Lyon, même s’il n’est pas vainqueur.

À voir…

PAGE FACEBOOK INDES AWARDS

PAGE TWITTER INDES AWARDS

 

En conclusion, j’espère que “Maintenant et à jamais” touchera les lecteurs car il prône un message fort, réel et aborde un thème grave et pourtant  bien présent dans notre société. Il s’adresse aux femmes mais aussi aux hommes qui ont à cœur de protéger les autres, qui s’intéressent à leurs semblables. Ce roman est un message d’alerte mais aussi d’espoir, il tente de faire remuer les choses et d’aider chaque femme qui est touchée par ce fléau! Alors lisez-le, parlez-en et surtout battez-vous pour que notre monde devienne meilleur.

 

 

Pour découvrir Maintenant et à jamais, c’est ICI.

Emma et Ian vivent à Nice, ils sont jeunes, amoureux et pensent avoir toute la vie devant eux.

Jusqu’à cette soirée, le 14 juillet 2010, au cours de laquelle un drame va les frapper de plein fouet.
Marquée par cet événement, choquée et anéantie, Emma va sombrer, s’éloignant progressivement de son grand amour.
A bout de souffle, elle va faire un choix qui va bouleverser son existence.
Mais une seule décision peut-elle vraiment changer toute une vie ?

Venez vous plonger dans l’univers d’Emma et Ian, venez partager quelques années de vie avec eux.

Une histoire poignante, bouleversante, un florilège d’émotions, vous n’en sortirez pas indemnes ! Laissez-vous embarquer !

 

À bientôt,

Audrey

Mon troisième roman

Mon troisième roman

Bonjour chers lecteurs,

 

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de mon troisième roman. Comme vous le savez peut-être, j’ai déjà publié deux romans:

  • Maintenant et à jamais, une romance dramatique, en juillet 2017
  • Contre vents et marées, le préquel du premier, une romance contemporaine, en février 2018

 

Pour autant, mon second roman étant prêt fin 2017, j’ai commencé l’écriture de roman n°3 fin janvier. J’avais très envie de me remettre à l’écriture. Les auteurs me comprendront, même si les phases relecture/ correction/ formalités administratives/ promotion ont leur charme (ou pas, pour certaines), ce qu’on aime c’est vraiment la phase écriture. On est plongé dans notre univers, avec nos personnages qui deviennent des compagnons de route pour quelques semaines voire quelques mois. Et cette phase est celle qui nous passionne réellement car elle est l’essence de ce métier d’auteur. C’est le point de départ de toute l’aventure.

Je me suis donc immergée dans mon histoire au point de l’écrire assez rapidement. Moins d’un mois d’écriture à proprement parler (j’ai dû cesser l’écriture pendant une semaine et demi/ deux semaines pour des raisons professionnelles et médicales, j’étais HS!).
Aujourd’hui, ce premier jet est donc terminé. Bien sûr, il va me falloir relire, corriger, re-relire, formater etc… Mais l’histoire est bouclée et je pense qu’elle ne subira pas trop de changements. Comme quoi, on devient plus efficace avec le temps, moins de temps de perdu en relecture et corrections! D’ailleurs j’ai formaté ma version ebook au fur et à mesure, en appliquant mes styles, de ce fait, je gagnerai à nouveau du temps sur cette phase-là!

 

Bref, fini le blabla technique. Et si je vous parlais de l’histoire maintenant?

Je ne peux pas vous dévoiler le synopsis sous peine de vous gâcher la surprise mais je peux quand même vous divulguer deux trois infos!

_Premièrement, cette histoire n’a rien à voir avec les deux précédentes. Nouveaux personnages, nouvelle histoire. Mes protagonistes ont la trentaine. Mes personnages secondaires sont divers et variés, des âges et des caractères différents.

_Deuxièmement, cette histoire est écrite à la première personne du singulier. Et oui, vous serez immergés dans la tête, dans l’esprit, dans les pensées des personnages! Mais pas question de passer votre temps dans la tête d’un personnage, il y aura de l’alternance, j’aime trop alterner les points de vue pour me contenter d’un seul personnage. Je me suis quand même limitée  à deux car je ne voulais pas perdre les lecteurs et surtout, ces deux personnes-là portent l’histoire. C’est leur histoire! Et ils vous la racontent avec douceur et sincérité.

_Enfin, c’est une romance, mais différente des deux autres. On pourrait presque tabler sur de la littérature générale. Car même si la romance est le fond de l’histoire, elle n’est pas présente à proprement parler dans le livre. Je ne peux pas trop vous en dire plus, mais j’espère que cette histoire vous plaira, vous touchera, vous fera sourire, pleurer, et vous donnera envie de continuer à me lire!

Et le titre? 

Je ne suis pas certaine de garder mon titre. Il n’est que provisoire. J’ai besoin d’y réfléchir à tête reposée, et de me pencher sur plusieurs idées pour me décider. Autant pour mes deux premiers romans, les titres me sont apparus sans que j’ai besoin de chercher. Autant pour ce troisième, j’ai bien un titre qui m’est apparu, mais je ne suis pas encore certaine de le garder. Peut-être demanderai-je l’avis de mes abonnés d’ici-là! 😉

Et la couverture?

Elle est trouvée. Un coup de coeur. Je la voulais lumineuse, fraîche, colorée… Elle est sombre, plutôt triste et en noir et blanc… Haha!! Mais je n’y peux rien, j’ai eu un coup de coeur et ceux qui liront l’histoire comprendront l’importance de cette illustration!

Et la date?

Grande question! Je comptais sortir l’histoire avant l’été car en travaillant d’arrache-pied, c’est faisable! Sauf que j’hésite. Je me dis que pour ce troisième, j’ai envie de prendre mon temps, de laisser reposer le manuscrit, sur conseil de beaucoup d’auteurs talentueux, et d’y revenir dans quelques semaines ou quelques mois. Pourquoi pas le sortir à la rentrée? Difficile pour moi qui suis impatiente de partager l’histoire avec vous, mais j’ai tellement envie que le manuscrit plaise, j’ai envie de mettre toutes les chances de mon côté et vraiment travailler à la fois le fond, la forme et la promo. Je suis donc encore en pourparlers avec moi-même et je suis tenace en négociation!! Haha!

Je vous en dis plus dès que moi et moi, nous serons mis d’accord!

Et en attendant?

Je ne compte pas me la couler douce jusqu’à la rentrée, rassurez-vous! Je participe à un projet collectif qui verra le jour cet été. Je suis aussi rédactrice pour le site Livrenpromo, entre autres. Et je me plongerai dans l’histoire de roman n°4 assez rapidement, afin de me remettre à l’écriture en attendant que roman n°3 se soit bien reposé, au chaud, dans mon ordinateur! Et puis bon j’ai quand même un travail, hein, un vrai qui paye les factures et qui me demande aussi beaucoup de temps!

Allez, je suis sûre que vous avez plein de choses à faire alors je vous libère!
N’oubliez pas que vous pouvez découvrir Maintenant et à jamais ou Contre vents et marées

(Ici =} http://amzn.to/2F6zazB )

Et si vous vous abonnez à la Newsletter, vous aurez la chance de recevoir 4 cadeaux gratuits (voir page d’accueil: https://audreymartinez.fr/ ) et de recevoir des Newsletters régulières dans votre boîtes mail.

Rhooo les chanceux!!!!! Promis pas de SPAM!

A bientôt!

Audrey

Les personnages de #CVEM (à paraître le 14 février)

Les personnages de #CVEM (à paraître le 14 février)

Chers lecteurs,

Aujourd’hui, je vous présente le dernier article concernant Contre vents et marées, car la sortie est imminente. Je voulais donc vous parler d’un élément essentiel de mon roman: les personnages.

Bien sûr, chacun est libre d’imaginer les personnages d’un roman comme il le souhaite, mais j’avais envie de vous montrer les visages qui s’approchent le plus des personnages que j’ai imaginés lorsque j’ai écrit cette histoire.

Je suis fan de Monsieur Raymond, tant sa bouille, que son caractère dans le roman. Mon petit coup de coeur personnel. ♥

 

Et voici des éléments vous permettant de découvrir mes deux personnages principaux. Toutes ces images ont une signification particulière dans le roman. J’espère que vous les retrouverez au cours de votre lecture.

 

 

Rendez-vous mercredi 14 février pour découvrir mon second roman. J’y ai mis tout mon coeur, sachez que Marta et Jack ont écrit eux-même cette histoire. Je n’ai été que la personne qui retranscrit ce que ces personnages m’ont dicté, ils m’ont murmuré leur histoire, leur rencontre, leur passé. Et j’espère que vous serez embarqués par ce récit touchant et plein de douceur.
Si vous avez aimé #MEAJ, ne manquez pas ce rendez-vous avec ces parents formidables!

Je compte sur vous pour relayer l’information le 14. ♥ Merci de faire partie de cette belle communauté.
Audrey

** La couverture de #CVEM**

** La couverture de #CVEM**

Chers lecteurs,

 

Vous avez découvert, il y a peu, la date de sortie, le synopsis ainsi que le titre de mon second roman.
Si vous avez manqué les articles, c’est par ici :

https://audreymartinez.fr/2018/01/17/extrait-1-de-cvem-a-paraitre-le-14-fevrier-2018/

https://audreymartinez.fr/2018/01/13/le-synopsis-de-cvem/

https://audreymartinez.fr/2017/12/30/date-de-sortie-de-mon-second-roman/

https://audreymartinez.fr/2018/01/06/le-titre-de-mon-second-roman/

Aujourd’hui, vous allez enfin découvrir la couverture de “Contre vents et marées”. Ce fut un long travail. Cette couverture est l’une des premières réalisées. Pourtant, afin d’être sûre, j’ai dû créer plus d’une cinquantaine de visuels différents. Oui, oui, vous avez bien lu, plus de 50.
Au final, j’hésitais entre deux couvertures, l’autre favorite étant très proche de celle de “Maintenant et à jamais”. Il est vrai que mes personnages étant déjà présents dans #MEAJ, je trouvais intéressant de créer une couverture dans le même état d’esprit, un jeu de silhouettes, un arbre etc. Mais, je ne pouvais lutter, j’avais un coup de coeur pour la couverture que j’ai finalement décidé de conserver.

Tout est une question de feeling, de sensation, d’impression, tout comme pour le titre qui était une évidence, tout comme le fait de devoir absolument écrire cette histoire, cette couverture s’est imposée à moi. Je la trouve lumineuse. ♥

J’ai beaucoup travaillé pour créer la couverture du broché, et je dois avouer que j’en suis plutôt fière. Bien sûr, elle ne plaira pas à tout le monde. Soit, c’est normal. Mais elle me plait, je pense que c’est l’essentiel et c’est aussi l’avantage de l’autoédition, la liberté!

Je ne vous embête pas plus longtemps et vous dévoile enfin le fruit de mon travail.

 

 

Avez-vous remarqué les petits coeurs? C’est un clin d’oeil à #MEAJ. Cherchez bien, vous les trouverez aussi sur sa couverture.

Rendez-vous le 24 janvier pour découvrir le 2ème extrait de #CVEM.

A bientôt,

Audrey

** Le synopsis de #CVEM” **

** Le synopsis de #CVEM” **

Chers lecteurs,

J’espère que vous allez bien et que cette année démarre, pour vous, de manière positive et agréable.

Ce début d’année s’annonce chargé, comme vous le savez, car #CVEM est sur le point d’être publié. Comme promis dans mes précédents articles, je vous dévoile aujourd’hui une nouvelle information, et pas des moindres, le synopsis de ce second roman!

Pour rappel, si vous avez manqué les articles précédents, pas de panique, c’est par ici:

 

https://audreymartinez.fr/2018/01/06/le-titre-de-mon-second-roman/

 

https://audreymartinez.fr/2017/12/30/date-de-sortie-de-mon-second-roman/

 

 

Comme vous le savez maintenant, #CVEM raconte l’histoire de Marta et Jack, les personnages secondaires de #MEAJ. Je ne pouvais quitter ce premier roman sans raconter cette histoire, cette rencontre. J’en avais envie, c’était nécessaire, presque “vital” de vous parler de ces deux héros que j’aime tant.
Alors je ne vous fais pas languir plus longtemps, voici le synopsis de cette histoire. Prêts? Lisez!

“Jack a une vie familiale chaotique. Sa mère, Cécile, est en dépression depuis un an. Le jeune homme se débat pour survivre, malgré la violence, l’alcool et la solitude.

Jusqu’au jour où il rencontre la sublime et douce Marta. Le destin a décidé de lui donner une chance de s’extirper de ce quotidien destructeur. Mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille et les épreuves vont se succéder au point de compromettre leur avenir.

Parviendront-ils à s’aimer contre vents et marées ?”

Alors? Pressés de découvrir leur histoire? Je l’espère vivement. Et je vous donne rendez-vous le 17 janvier pour découvrir un premier extrait de “Contre vents et marées”.

A bientôt,

Audrey

%d blogueurs aiment cette page :