Archives de
Étiquette : coronavirus

Le confinement

Le confinement

C’est un peu le mot que l’on entend partout en ce moment : le confinement.

Du coup, j’avais envie de parler un peu de mon confinement et de mon ressenti vis-à-vis de cette situation.

L’école

J’ai appris, comme tout le monde, la fermeture des écoles à la télévision. En fait, non, je ne regarde jamais la télé ou les infos, ce sont des copines auteures qui m’ont annoncé la nouvelle (haha). Du coup, vous imaginez bien que le jeudi soir et le vendredi suivant ont été mouvementés pour moi car il m’a fallu préparer en urgence du travail pour mes élèves. J’ai de la chance, je suis très organisée, du coup, ma période étant totalement prête jusqu’aux vacances d’avril, j’avais une programmation claire en main. J’ai donc préparé un document pour les parents qui expliquait quoi faire chaque semaine ainsi que trois pochettes contenant toutes les photocopies nécessaires à 3 semaines de travail. J’ai opté pour une organisation à la semaine, plus souple pour les parents qui bossent et des photocopies toutes prêtes car les parents n’ont pas forcément d’imprimante à la maison (puis ça coûte vite une fortune en encre!). Bref, je ne vais pas m’étaler mais le système fonctionne plutôt bien. Nous verrons bien passées les trois semaines comment nous organiser… Dur dur de ne pas savoir où on va.

Le confinement

Le week-end qui a suivi fut très compliqué car nous ne savions pas si nous devions aller à l’école ou non le lundi suivant. Nous avons reçu mille informations et leur contraire en deux jours. Très compliqué! Finalement, nous pouvions rester chez nous tout en nous rendant à l’école à tour de rôle selon un planning établi pour garder les enfants des soignants. Ouf! Etant donné que nous pouvons travailler de chez nous, il paraissait aberrant de devoir tous nous rendre à l’école, pour rien!

Depuis, je ne sors que pour ma chienne (haha), ça me fait prendre l’air, mais je respecte le confinement, car je suis convaincue que c’est bien la solution pour freiner ce fichu virus! Je ne souhaite pas être contaminée (évidemment), et je ne veux pas contaminer quiconque non plus (on peut très bien avoir le virus sans avoir de symptômes).

Le hic? Mon compagnon travaille toujours. Il est dans l’alimentaire donc il continue de bosser. Au départ, mélangé aux clients (beaucoup beaucoup de clients, vous vous en doutez), il est passé en horaires de nuit récemment pour travailler quand les clients ne sont pas présents. C’est plus rassurant, mais bon il est toujours exposé, donc c’est compliqué. J’aurais préféré qu’il soit confiné aussi. 🙂

Et maintenant?

Nous n’avons pas encore atteint le pic, nous ne sommes que dans la phase de propagation de virus. Il continue de toucher et de tuer de plus en plus de monde. C’est assez incroyable ce qu’il se passe. Digne des scénarios de films avec catastrophe, fin du monde, zombies et autres. Qui aurait pu imaginer telle propagation? On a fermé les écoles, les restos, les magasins, les parcs, les plages, la Prom’ chez moi. Nous avons aussi un couvre-feu. Quand on y réfléchit, c’est dingue! Mais bon, on fait avec, on croise les doigts, on fait ce qu’il faut et on espère que tout s’arrête bientôt.

Comment je le vis?

Je ne sais pas ce qu’il va se passer dans les semaines ou mois à venir, mais je crois qu’il faut profiter de ce confinement pour prendre soin de soi, pour faire tout ce que l’on n’a pas le temps de faire le reste du temps. Il faut avoir un esprit positif car de toute manière, nous n’avons pas le choix, alors à quoi bon ruminer?

Je ne vous cache pas que les trois jours entre la fermeture de l’école et le confinement ont été très stressants. J’étais angoissée, notamment à cause des réseaux sociaux. J’avais peur comme beaucoup, peur du virus, peur d’être malade, peur pour mes proches mais aussi peur à cause du comportement des gens. Les médias et les RS ont vraiment le don d’ajouter de l’angoisse aux situations. J’ai donc décidé le lundi soir de prendre du recul sur les RS, et de me protéger tout en rationalisant les choses. Ça a marché. Depuis mardi je suis plus apaisée. Je fais attention et je ne stresse pas inutilement. A quoi bon m’angoisser pour quelque chose qui ne m’est pas arrivé? On verra si la situation se présente, mais je garde mon esprit positif.

Du coup, je dois vous avouer qu’en ce moment, je suis un peu sur mon nuage. C’est con, hein? Mais étant donné que l’école est prête et que je ne sais pas quand on va reprendre, je n’ai pas ce poids sur les épaules. Cette volonté de vouloir bien faire, de devoir tout préparer, corriger, planifier etc. Je suis en contact avec les parents évidemment, mais je ne peux que les épauler au mieux. Je peux donc me concentrer sur mes projets et je suis ultra détendue. J’avance bien et vite, je suis efficace et j’adore ce que je fais! Ça me fait tellement de bien d’avoir cette espèce de pause dans une année qui était extrêmement chargée jusqu’à présent.

D’habitude, je n’ai qu’un ou deux jours dans ma semaine pour faire tout ce que j’ai à faire : articles, newsletters, planification, réseaux sociaux, écriture, vidéos, podcasts… Et je sais qu’après je dois reprendre le boulot, fatiguée, non reposée et avec encore mille choses à faire. Mais là, c’est très différent et ça fait du bien! Vous l’aurez compris, je vis bien le confinement. Il est clair que j’aimerais pouvoir aller me balader en montagne, promener ma chienne plus longtemps comme avant, prendre le soleil etc mais bon, ça viendra, bientôt, il faut patienter et agir dans le bon sens. Et en dehors, de ces choses qui me manquent, j’ai une forte tendance à rester chez moi. Solitaire, ça ne m’embête pas d’être à la maison. :p Je suis dans ma bulle, dans mon cocon.

Quand je vois toutes ces personnes inconscientes et égoistes qui continuent de se regrouper, de se promener, d’enfreindre ce que l’on nous demande de faire pour la sécurité de tous, ça me met hors de moi. Ces inconscients tuent des gens, directement ou indirectement. Les soignants sont épuisés et ne nous demandent qu’une chose: de rester chez nous. Nous n’avons que ça à faire tandis qu’ils se battent pour sauver des vies, nous devons juste rester chez nous. Je ne vais pas me lancer sur le sujet car ça me bouleverse tellement que je préfère terminer cet article sur une note plus positive.

J’avais donc envie de partager quelques idées de choses à faire pour passer le temps. N’hésitez pas à me suivre sur instagram, j’y partage du positif, des idées d’activités ainsi que mes journées.

Voici les idées d’activités:

  • dessiner, peindre, colorier : une activité manuelle
  • jouer à des jeux de société
  • faire du tri dans ses placards
  • faire le grand ménage
  • lire
  • écrire
  • jouer à des jeux vidéo (si vous aimez ça) ou autres jeux (sur téléphone, tablette etc)
  • se former (anglais, business, ou autres selon vos envies)
  • cuisiner
  • faire du sport
  • rattraper son retard de séries
  • regarder des films qu’on n’a jamais le temps de voir
  • revoir des films ou séries qu’on adore
  • appeler vos proches
  • méditer
  • prendre soin de soi (bain, masque, vernis…)
  • bricoler (il y a toujours quelque chose à faire chez soi)
  • aider ses voisins fragiles (en allant faire des courses, imprimant des attestations etc)
  • réfléchir à son business, ses projets (le moment de planifier certaines choses)
  • passer du temps avec son partenaire et/ou ses enfants
  • dormir (bah oui!)

C’est déjà pas mal, non ?

J’espère que vous vivez bien le confinement et que vous êtes en pleine forme. Bon courage, surtout si vous avez les enfants à la maison et n’hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux pour discuter et échanger.

A bientôt,

Audrey

%d blogueurs aiment cette page :