** Interviews **

Voici mon Interview pour le blog Alyttérature (disponible aussi ici )https://alytterature.wordpress.com/2017/10/01/discussion-avec-audrey-martinez/

 

Pour ce deuxième rendez-vous du dimanche, je vous présente Audrey Martinez !

Professeur des écoles le jour, Audrey Martinez aime consacrer le reste de son temps à ses passions qui ne sont autres que la lecture et l’écriture. Maintenant et à jamais est son premier roman publié, mais ce n’est pas sa première expérience dans le domaine. En effet, il y a quelques années, l’auteure a écrit un roman fantastique, qu’elle n’a pas souhaité publier. C’est finalement en juillet dernier que l’aventure a réellement commencé pour Maintenant et à jamais puisque c’est le 14 juillet qu’il a été publié et soumis aux retours des lecteurs. Et d’après ces avis, le roman est à découvrir au plus vite ! Alors, qu’attendez-vous ? Vous voulez quelques éléments de plus pour vous convaincre ? Bon d’accord… Commençons avec le synopsis :

Emma et Ian vivent à Nice, ils sont jeunes, amoureux et pensent avoir toute la vie devant eux. Jusqu’à cette soirée, le 14 juillet 2010, au cours de laquelle un drame va les frapper de plein fouet. Marquée par cet événement, choquée et anéantie, Emma va sombrer, s’éloignant progressivement de son grand amour. A bout de souffle, elle va faire un choix qui va bouleverser son existence. Mais une seule décision peut-elle vraiment changer toute une vie ? Venez vous plonger dans l’univers d’Emma et Ian, venez partager quelques années de vie avec eux. Une histoire poignante, bouleversante, un florilège d’émotions, vous n’en sortirez pas indemnes ! Laissez-vous embarquer !

Il vous en faut plus ? Je vous promets qu’avec les propos de l’auteure, vous ne pourrez plus résister à l’appel de ce roman !

Votre premier roman Maintenant et à jamais est disponible depuis le 14 juillet 2017. Vous avez eu recourt à l’auto-édition. Est-ce un choix de votre part ou plutôt une nécessité, pour donner une chance à votre roman ?

C’est un vrai choix. Maintenant et à jamais est mon premier roman, c’est particulier comme sensation. Je n’étais qu’une personne qui écrivait dans son coin, de manière anonyme et puis un jour l’envie de partager mon histoire avec les autres est devenue plus forte, je n’avais pas envie d’attendre d’éventuelles réponses négatives ou positives des maisons d’édition, j’avais envie de me lancer tout de suite et finalement j’ai adoré pouvoir tout décider, la couverture, la promo, le prix… On est maître de son histoire, on enfile plusieurs casquettes et c’est extrêmement enrichissant. Bien sûr, toutes ces étapes ont demandé énormément de travail supplémentaire, j’ai dû me renseigner car je n’y connaissais rien mais au final pour un premier roman, si je fais le bilan, je suis plutôt fière de moi, c’est une belle aventure.

Comment avez-vous créé l’intrigue de votre roman ? Vous êtes-vous basée sur des faits divers ?

Le thème des violences conjugales était une évidence pour moi, j’avais très envie de parler de ce sujet important et pourtant encore si tabou. Je voulais faire passer un message, et peut-être aider des personnes qui vivent ce calvaire et qui se sentent seules et démunies. Je savais déjà comment mener l’histoire, j’avais lu beaucoup de choses sur le sujet. Quand j’ai écrit Maintenant et à jamais, j’ai quand même pris le temps de faire des recherches sur les hommes violents, les manipulateurs narcissiques, les associations qui se battent pour aider les femmes battues. J’ai aussi lu quelques témoignages pour me mettre totalement dans le bain. Et comme je voulais que le livre aide les femmes, j’ai aussi ajouté les numéros d’aide, le nom d’un organisme aidant les femmes battues dans ma ville (Nice) et des statistiques en fin de roman, afin d’alerter au mieux les lecteurs et lectrices.
Le deuxième fait marquant est l’attentat. Il faut savoir qu’il n’était pas dans la première version de mon roman, mais entre-temps, j’ai moi-même vécu cet événement car ce soir-là, le 14 juillet 2016, j’étais sur la promenade des anglais. J’ai eu de la chance car je m’en suis sortie indemne, mais j’avais besoin d’évacuer ce moment traumatisant de ma vie, je lui ai donc dédié un chapitre dans mon roman, en racontant ma propre soirée. Bien sûr, j’y ai ajouté des éléments pour coller à mon histoire, notamment concernant les parents d’Emma, mais une grande partie de ce qui est écrit dans ce chapitre est autobiographique.

Vos personnages principaux sont-ils purement fictifs ou avez-vous trouvé l’inspiration grâce à des personnes de votre entourage plus ou moins proches ?

Les personnages de mon roman sont totalement fictifs, même s’il est évident que l’on insère toujours des traits de caractère que l’on a déjà rencontrés, des choses que l’on aime, des défauts ou des qualités que l’on possède soi-même. On met beaucoup de nous ou de notre vie dans un roman, même inconsciemment.

Quel est votre petit secret d’écriture ? Avez-vous un plan bien défini ou vous laissez-vous porter au fil des mots ?

Pour ce premier roman, j’y suis allée au feeling. J’avais écrit un premier jet entre décembre 2015 et janvier 2016. Et puis, la vie, le travail ont pris la suite et je l’ai mis de côté pendant un an. Finalement, début 2017, j’ai repris l’écriture. J’ai essayé de voir tout ce qui manquait à mon histoire, j’ai ajouté, modifié des éléments, et même si j’avais un plan griffonné sur un carnet, rien n’était totalement organisé. J’y ai travaillé tous les jours pendant plusieurs semaines afin de l’améliorer.
Pour mon second roman, je n’utilise plus du tout la même méthode, je suis plus organisée, j’ai lu plus de choses sur le sujet. Écrire est un art mais je crois que comme pour la peinture, le dessin, la musique, en travaillant on peut toujours s’améliorer, apprendre des astuces, des techniques qui peuvent embellir notre « œuvre ».

Quels sont vos projets pour la suite ?

J’ai plusieurs projets en cours et j’espère que beaucoup d’autres prendront le relais car je ne compte pas arrêter l’écriture, c’est devenu une vraie passion!
J’écris actuellement un roman concernant Marta et Jack, les parents de Ian, l’un de mes personnages principaux dans Maintenant et à jamais. Je trouvais qu’il y avait matière à développer une histoire autour de leur vie et de leur amour. Cette histoire se déroule donc avant la naissance de Ian, à leurs débuts. Je n’avais pas envie d’abandonner mes personnages aussi rapidement, alors cette idée de roman a fait son chemin dans mon esprit jusqu’à devenir un besoin. Il fallait que je l’écrive ! J’espère pouvoir le publier en décembre 2017.
Je participe également à un projet avec d’autres auteurs indés, un recueil qui sera publié début décembre, avant les fêtes de Noël, une sorte de petit cadeau pour remercier nos lecteurs et nous permettre de faire découvrir notre travail.
Enfin un autre roman a été commencé, il est actuellement en stand-by car je voulais vraiment me pencher sur l’histoire de Marta et Jack, mais je le reprendrai sûrement courant 2018 pour le terminer.

Alors, convaincus ? Moi je le suis, en tous cas !

Un immense merci à Audrey Martinez qui a gentiment répondu à mes questions, en nous donnant un maximum de détails pour encore plus nous donner envie de nous plonger dans son roman.

Si vous désirez approfondir cette découverte, rendez-vous sur son site internet et sur ses réseaux sociaux : Facebook (Compte auteure) + Facebook (Page auteure) + Twitter + Instagram

Et si vous avez envie d’obtenir votre exemplaire de Maintenant et à jamais, direction Amazon, où vous pourrez le trouver en format broché et en format kindle.

 

Merci à Alycia ♥

*************************************************************************************************************************************