Archives de
Étiquette : roman

Bilan des 6 mois de « Contre vents et marées »

Bilan des 6 mois de « Contre vents et marées »

 

Bonjour la compagnie,

Je me suis rendu compte que c’était l’anniversaire de mon second roman (bon c’était hier!). Il a 6 mois! Un bon gros bébé de 350 pages haha.

Il est donc temps de faire un petit bilan. L’occasion pour moi de voir s’il a conquis des lecteurs, s’il est sur la bonne voie, si ma promo a marché etc.

 

Contre vents et marées

CVEM est mon second roman, il a été publié le 14 février 2018 à l’occasion de la fête des amoureux. Vous l’aurez compris, c’est une romance contemporaine. Ce livre est un peu particulier car il est en réalité le préquel de Maintenant et à jamais, mon premier roman et il raconte l’histoire de Marta et Jack, au moment de leur rencontre, dans les années 90. J’ai beaucoup aimé écrire cette histoire. Il me semblait vraiment qu’elle m’était dictée par mes personnages. Et il n’y a qu’avec ce livre que j’ai eu cette sensation.

Malgré cela, il peut se lire indépendamment du premier.

Synopsis: Jack a une vie familiale chaotique. Sa mère, Cécile, est en dépression depuis un an. Le jeune homme se débat pour survivre, malgré la violence, l’alcool et la solitude.
Jusqu’au jour où il rencontre la sublime et douce Marta. Le destin a décidé de lui donner une chance de s’extirper de ce quotidien destructeur. Mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille et les épreuves vont se succéder au point de compromettre leur avenir.
Parviendront-ils à s’aimer contre vents et marées ?

Le lancement

Le lancement de CVEM a été meilleur que celui de MEAJ. Pourquoi? Parce qu’au moment du lancement de mon premier roman, j’étais totalement inconnue. Aucun réseau, aucun contact. Même si j’avais créé mes comptes sur les réseaux sociaux et mon site quelques mois avant de lancer mon livre, ce n’est pas suffisant pour « se faire connaître » un peu. CVEM a bénéficié du succès du premier roman. J’avais déjà une petite communauté qui me suivait, des gens merveilleux qui faisaient de la pub pour moi, des lecteurs du premier roman qui avaient envie de découvrir le second. De ce fait, CVEM a pas trop mal démarré. En tout cas, j’étais ravie!

Bilan des 6 mois

J’étais très anxieuse car MEAJ apporte un message fort. Il aborde un thème qui bouleverse. Pas mal de lectrices ont été émues par ce roman. Et pour cause, j’ai vraiment essayé de surprendre et d’émouvoir un maximum pour pouvoir parler du sujet des violences conjugales que je trouve tellement important! Il fallait frapper fort.

Mon second roman est plus doux. Bien sûr, on garde les mêmes ingrédients, épreuves, tranches de vie, décision, bonheur, espoir, courage. Des personnages comme vous et moi qui affrontent l’adversité. Des hommes et des femmes qui se battent pour bâtir leur avenir malgré les épreuves de la vie. Il est toutefois moins puissant que mon premier roman. Il a son âme propre, son histoire et il est parvenu à toucher des coeurs. Je suis donc rassurée et heureuse de voir qu’il parvient à trouver ses lecteurs.

Et lorsque j’ai vu les chiffres hier, j’ai sauté de joie car je n’avais pas regardé le total depuis des mois. Je voyais bien qu’il se vendait, mais je n’avais pas fait de petit bilan.

Je suis donc heureuse d’annoncer que Contre vents et marées totalise 1144 lecteurs (on pourrait même dire lectrices hein!). Il a donc dépassé le seuil du millier de lecteurs! Et je suis d’autant plus ravie qu’il n’a bénéficié d’aucune promotion. Depuis sa sortie, je n’ai pas modifié le prix, et je n’ai pas profité d’une promotion amazon (j’attends pourtant avec impatience!). D’autre part, en été, les ventes diminuent, ça a été un peu le cas en juillet (heureusement pas trop!).

Ce nombre est un peu inférieur au bilan des 6 mois de MEAJ (que vous trouverez ICI), mais mon premier roman a bénéficié du mois des indés qui m’avait permis d’exploser mes ventes du mois d’octobre.

En bref, CVEM c’est

  • 1144 lecteurs
  • 20 commentaires Amazon
  • 4.7/5 sur Amazon

Et j’espère que ça continuera. Il mérite d’être découvert, car comme dans tous mes romans, j’y ai mis du coeur (beaucoup!).

Pour le découvrir, c’est ICI.

Vous pouvez aussi me le commander directement en version papier dédicacée avec marque-page et goodies, ICI.

Frais de port offerts! 

 

*****

N’oubliez pas de vous abonner à mon site pour recevoir les Newsletters et articles dans votre boîte mail (au programme? Conseils lecture, conseils sur l’autoédition, conseils d’écriture et mon actualité). Vous aurez en plus des cadeaux dès votre inscription (extraits de mes romans et nouvelles gratuites).

 

Rendez-vous le 3 octobre pour la sortie de « La valse des souvenirs », mon troisième roman! ♥

Je compte sur vous pour m’aider à le faire connaître. ♥ Sans vous, l’aventure serait impossible! ♥

Mon troisième roman débarque en octobre!!

Mon troisième roman débarque en octobre!!

Bonjour chers lecteurs,

Depuis plusieurs mois maintenant, je travaille sur mon troisième roman, il est grand temps pour moi de vous faire un petit récap des dernières informations partagées en priorité avec mes abonnés.

Le date de sortie?

Au départ, je comptais publier mon roman avant l’été, et puis finalement, j’ai eu envie de prendre mon temps, de le laisser reposer, de le faire lire à mes bêtas, et vu mon planning chargé, j’ai bien fait!
J’ai donc décalé la publication à l’automne.
C’est donc officiel, mon troisième roman paraîtra le mercredi 3 octobre 2018!

 

Le titre?

Ahlala, le titre! J’ai eu plein d’idées pour ce roman. J’en ai testé pas mal sur Amazon, beaucoup étaient déjà utilisés, trop utilisés même. J’ai donc réfléchi. Au vu de l’histoire, j’avais envie qu’il y ait le mot mémoire ou souvenir, ou une déclinaison comme souviens-toi
Souvenir me plaisait bien. Restait à trouver le reste… J’avais envie qu’il y ait une idée de mouvement, ou de méli-mélo…
Et j’ai eu une révélation devant The voice. Oui oui, je vous assure. Zazie était en train de parler à un candidat et a dit le mot valse. J’ai trouvé ça parfait. J’ai eu un déclic!

Le titre de ce roman est donc « La valse des souvenirs ». J’espère que vous l’aimez car, personnellement, je l’adore et il colle vraiment parfaitement à l’histoire!

 

La couverture?

Enfin, la couverture. Quel parcours du combattant, j’ai dû essayer, modifier, retravailler, environ 70 à 80 couvertures, peut-être plus… j’ai arrêté de compter! Certaines très jolies mais je n’avais pas le déclic. Le petit truc en plus qui me dit c’est bon, c’est celle-là. Je marche au feeling, il me fallait ce déclic pour valider! J’ai donc cherché, modifié, passé des heures sur les sites d’images… J’ai modifié la taille du titre, la couleur, la position… Bref, des heures et des heures de travail. Je n’en pouvais plus. Et mon concubin-cobaye aussi! Haha. Jusqu’à ce que je trouve enfin LA bonne image. En quelques heures, c’était plié, c’était elle!
Ici encore, elle correspond totalement à l’histoire, les couleurs me plaisent. Elle est sobre, tout en occupant l’espace. Elle est vraiment PARFAITE! C’est tout un symbole pour ce roman, vous comprendrez en lisant le livre! ♥

Je l’adore!

 

 

J’ai hâte de vous faire découvrir ce roman. De l’émotion, de l’amour, des sauts dans le passé, un petit cocktail qui a beaucoup plu à mes bêta-lectrices et qui, je l’espère, vous plaira aussi!

Rendez-vous prochainement pour découvrir le synopsis!

 

À bientôt,

Audrey

Bilan 1 an Maintenant et à jamais

Bilan 1 an Maintenant et à jamais

 

 

Oui oui oui! Nous y sommes! Cela fait un an maintenant. Vous vous rendez compte? Déjà un an! J’ai l’impression d’avoir fait tellement de choses et rencontré tellement de personnes en une année!

Le 14 juillet 2017, Maintenant et à jamais sortait officiellement sur Amazon. Le fruit d’un long travail. J’avais beaucoup d’appréhension. Comment allaient se passer les débuts. Allais-je arriver à avoir des lecteurs, moi qui étais inconnue…? J’avais eu 5 bêta-lectrices conquises, j’avais commencé à développer insta, twitter et mon site, mais mon réseau était minuscule…

Juillet et août ont été assez calmes, même si j’ai eu quelques ventes. Personne ne me connaissait ou presque. Mon entourage n’était pas au courant. Mais j’étais tellement contente de voir ces quelques ventes… C’était simplement le début, car début septembre, j’ai décidé de faire trois jours de promo à 0.99€ pour l’ebook, et ça a décollé… En octobre, j’ai eu la chance de participer au mois des indés et MEAJ a explosé! Depuis, les ventes n’ont jamais cessé, un vrai plaisir de voir les gens faire la connaissance d’Emma et Ian. Ils ont tellement de choses à raconter!

C’était un rêve, un défi, un besoin d’aller au bout de ce projet après le choc de l’attentat, et je l’ai fait. Je peux le dire, je suis fière de moi! Je crois qu’il faut parfois savoir se féliciter soi-même et se rendre compte de ce qu’on a accompli! Alors oui je ne vends pas comme Guillaume Musso, Aurélie Valognes ou Virginie Grimaldi, ou même comme quelques collègues indés comme Matthieu Biasotto ou Sonia Dagotor, mais qu’importe, je n’ai vraiment pas à me plaindre. Peut-être qu’un jour j’en vivrai, je ne sais pas… L’avenir nous le dira!

Mais surtout, les lecteurs sont présents, ils donnent une chance à ce livre, ils partagent un bout de vie avec mes amoureux, ils parlent du roman autour d’eux et ils sont au rendez-vous à chaque nouveau roman! Alors un IMMENSE MERCI car comme je le dis souvent, sans les lecteurs, nous ne sommes rien. Un livre se doit d’être partagé, nous voulons qu’il soit lu. Et ce sont les lecteurs qui nous donnent le sourire avec leurs retours bienveillants, parfois conquis, parfois émus. Je suis heureuse de partager cette aventure avec vous!

Petit bilan pour MEAJ

  • 3000 lecteurs
  • 60 commentaires
  • 4.6/5 sur Amazon
  • Élu meilleur roman indé 2018

Un beau bilan je trouve, et j’espère que ça continuera ainsi!

Un premier roman, ça fait toujours quelque chose. C’est le premier, celui qui lance tout, il a une saveur particulière et il compte beaucoup pour moi. Pour autant, j’aime aussi mes autres livres et j’espère que vous aussi! Ils sont différents, mais ils ont chacun leur histoire, leur essence, leur message. Savourez-les. ♥

Rendez-vous le 3 octobre pour le troisième roman, et n’oubliez pas de participer au concours: ICI !

A bientôt,

Audrey

CONCOURS 1 AN MAINTENANT ET A JAMAIS

CONCOURS 1 AN MAINTENANT ET A JAMAIS

 

 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, cela fait un an, un an que j’ai publié mon premier roman: Maintenant et à jamais (un article sera en ligne le 18 juillet avec un petit bilan de l’aventure!).

Pour l’occasion, j’ai décidé de vous gâter, et pas qu’un peu! J’ai vu les choses en grand!!

 

Prêts?

Le concours se déroule sur Twitter, facebook et sur ce site.

Pour participer, c’est simple:

Sur facebook:

  • On like la publication du concours
  • On like ma page
  • Si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi commenter ou partager la publication!

Sur Twitter:

  • On Follow mon compte Twitter
  • On RT la publication du concours
  • Si le coeur vous en dit, on commente.

Sur le site:

  • On commente cet article
  • Si le coeur vous en dit, on s’abonne à la newsletter! (Il y a des cadeaux numériques à la clé et surtout des surprises à venir concernant le prochain roman!)

 

C’est bien beau tout ça, mais qu’est-ce qu’on gagne? 

Maintenant et à jamais a été publié, il y a un an, soit 12 mois! Vous me voyez venir?

Il y aura donc 12 gagnants!! Oui, oui, vous avez bien lu, 12 gagnants!

  • 1er gagnant: un pack (avec MEAJ en broché dédicacé, marque-page et une dizaine de goodies!!)
  • 2e gagnant: un pack (avec MEAJ en broché dédicacé, marque-page et quelques goodies! -pas trop quand même :p-)
  • 4 gagnants: mes deux livres au format numérique et marque-page sur demande
  • 5 gagnants: l’un de mes livres en numérique (celui de votre choix) et marque-page sur demande

 

C’est quand?

Du 14 juillet au 22 juillet inclus! Tirage au sort le 23 juillet!

 

France Métropolitaine uniquement

Pas de compte concours

 

 

Elle est pas belle la vie?

Bon alors, je compte sur vous, on participe, on partage, on commente car j’ai mis tout mon coeur dans la préparation des lots (d’ailleurs, vous pouvez aussi commander des packs sur mon site ! C’est tout nouveau mais franchement, j’avais envie de vous gâter!).

A bientôt,

Audrey

La panne d’écriture

La panne d’écriture

 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui nous allons parler écriture ou plutôt d’absence d’écriture!

Le syndrome de la page blanche

Eh oui, chaque écrivain peut se trouver confronté un jour à la page blanche. Vous savez, ce moment, qui peut durer en plus, durant lequel vous vous retrouvez devant votre ordi ou votre carnet et rien, nada! Aucune idée, aucun début de phrase, le néant!

C’est un peu la cata… ou pas, vous allez le voir.

Il n’y a évidemment pas de solution miracle pour lutter contre le syndrome de la page blanche, malgré tout, il existe des solutions qui peuvent aider à se débloquer.

 

 

Les solutions…

Certains auteurs vous diront qu’il faut se forcer à écrire. S’obliger à se mettre devant son ordinateur par exemple, tous les jours, pourquoi pas à la même heure, pendant un certain temps et écrire… tout ce qui passe par la tête… Ça peut marcher, je ne rejette aucune solution. Pour ma part, ce n’est pas du tout ma manière de fonctionner. Si on me force, je bloque c’est certain. Mais rien ne vous empêche de tenter cette technique… Par contre, attention, il ne faut pas tomber dans le travers inverse qui consiste à écrire une fois par mois, pendant 10 minutes. Il faut malgré tout être régulier lorsque l’on écrit! Il faut savoir doser. 😉

 

 

Dans cet article, je vais plutôt vous parler feeling, envie, motivation… Car de mon côté, je ne me force jamais à écrire. J’écris si j’ai envie, quand j’ai envie, au moment où j’ai envie (si je le peux évidemment!).

Voici les quelques solutions à tester, essayer, adopter ou rejeter. ^^ Chaque auteur est différent, il faut donc trouver son propre chemin d’écriture. 🙂

  • S’entourer… Parler de son histoire à son conjoint, un ami, des auteurs-amis, des bêta, bref échanger avec des tiers qui pourront vous aider à débloquer vos idées, voire vous donner des éléments nouveaux.
  • S’aérer! Hors de question de rester devant son ordi, en regardant patiemment le curseur sans parvenir à écrire un mot. C’est le meilleur moyen pour déprimer encore plus. Donc il faut prendre du recul et s’éloigner de l’écran. Prenez un carnet avec vous si besoin, mais allez faire du sport, allez vous balader, faites une activité avec vos enfants, votre conjoint, des amis, bref faites autre chose!
  • Noter dans un carnet tout ce qui vous passe par la tête (une odeur, un paysage qui vous plait, un mot qui évoque quelque chose, un souvenir, un fait divers). Cela n’aura peut-être pas de sens immédiatement, mais qui sait? Peut-être est-ce le début d’une histoire!
  • Lire. Il n’est pas question de plagier, bien évidemment, mais lire ouvre l’esprit, aide à comprendre la structure d’un livre, développe l’imagination. Ça ne peut que vous aider dans votre travail d’écriture!
  • Sauter la première phrase. Parfois, on peut bloquer sur la première phrase, voire le premier paragraphe d’un roman. Soit, sautez le, sautez le premier chapitre si il le faut, vous y reviendrez plus tard!
  • Faire un plan! Certains auteurs écrivent sans plan, voire sans préparation, ou peu. De mon côté, j’en suis incapable, j’ai besoin d’une trame, d’un plan de mon roman, de savoir où je vais. Bien sûr, je modifie des choses au fur et à mesure, j’ajoute, je retire, je modifie. L’histoire n’est jamais figée, mais j’ai besoin d’avoir un plan de chaque chapitre avec une idée de ce que je vais mettre dans chacun d’eux. Si vous avez tendance à vous retrouver bloqué en plein milieu de l’histoire c’est que vous n’avez peut-être pas suffisamment travaillé l’histoire en amont. Il faut donc reprendre le projet et le détailler.
  • Ne pas se culpabiliser ou se rabaisser. Tous les auteurs peuvent connaitre la page blanche ou la panne d’écriture. Et alors? Tant pis! Ce n’est pas irréversible, ce n’est pas grave. ça peut arriver. Peut-être que l’histoire est bancale, peut-être qu’il vous manque un élément clé, peut-être que vous avez d’autres soucis, peut-être que vous êtes occupé ailleurs. C’est la vie! Soufflez, ne culpabilisez pas et revenez-y plus tard!
  • Prendre du plaisir! Demandez-vous pourquoi vous écrivez, pourquoi vous avez commencé. Oubliez le nombre de ventes, de lecteurs, les commentaires, la concurrence. Pensez plaisir! Écrire doit absolument demeurer un plaisir, une envie de coucher les mots sur le papier en faisant abstraction de tout autre enjeu! Il n’y a rien de pire que de bloquer l’écriture en raison de la pression que l’on s’impose!
  • Fixez vous de petits objectifs. Si vous avez besoin d’un cadre clair, fixez vous des objectifs: ce soir j’écris telle scène. Avant la fin de la semaine, j’écris tel chapitre. Avant la fin du mois, je dois avoir écrit 20 pages. Bref avancez par palier si l’organisation vous aide à concrétiser vos projets.
  • Ne pas vouloir écrire à tout prix la scène parfaite. Parfois on peut aussi se bloquer par envie de bien faire, de trop bien faire! Il ne faut pas être perfectionniste. Attention, cela ne veut pas dire qu’il faut se contenter du « moins bien  » et ne pas tenter de s’améliorer. Mais il ne faut pas chercher le texte absolument parfait. Il faut faire de son mieux, s’entourer des bonnes personnes, travailler son texte mais tout cela prend du temps. On ne peut pas obtenir le Saint Graal au premier jet. Écrivez, lancez-vous et puis vous relirez, modifierez, corrigerez plus tard!
  • Parlez de votre histoire… à vous-même. Essayez d’expliquer l’idée, où vous voulez en venir, quel message vous souhaitez transmettre. Dites le à voix haute. Parlez comme si quelqu’un vous écoutez. Pour moi ça fonctionne! Dire à voix haute, oblige à essayer d’être concis, plus clair, plus organisé que lorsque nous pensons et que tout s’emmêle dans notre tête! (Ne faites pas comme moi, évitez de parler seul dans la rue… Les gens vous regardent toujours bizarrement :p).
  • Changer vos habitudes. Vous écrivez le matin? Ecrivez l’après-midi! Vous avez l’habitude d’écrire dans votre bureau/chambre/salon, changez de pièce. Vous avez besoin de silence, d’être seul. Allez dans un café. Bref, cassez la routine, les habitudes et changez d’air!

 

Et moi?

Eh bien, de mon côté, je dois l’avouer, je ne connais pas de vraie panne d’écriture. La raison? J’ai besoin de créer un plan clair et organisé avant de commencer l’écriture. Je sais donc où je vais, ce que je dois dire dans chaque chapitre etc. Même si comme je l’ai dit plus haut, tout évolue au fil du livre. Malgré tout, je connais le doute du chapitre 20! Vous ne connaissez pas? C’est normal, c’est mon truc à moi haha. Quand j’arrive au chapitre 20 (et je vous assure que ça m’est arrivé pour mes 4 livres), j’ai un coup de mou, une sorte de doute ultime, du style: mince est-ce que mon histoire est bien, c’est un peu lent là, mais est-ce que les lecteurs vont aimer, j’ai l’impression que c’est nul… Bref, je doute toujours au chapitre 20. En principe, le doute ne dure pas car grâce à mon plan, j’enchaîne sur la suite de l’histoire dans les jours qui viennent. Parfois, je ressens le besoin de relire les chapitres précédents voire le livre depuis le début pour me rassurer.

 

 

Seule exception, mon quatrième roman…

Pour vous ré-expliquer brièvement, après Maintenant et à jamais (mon premier roman) j’ai écrit une histoire, et j’ai tout stoppé au chapitre 20. Je n’ai pas abandonné mon projet, non, je l’ai mis de côté. Pourquoi? Car je savais qu’il manquait un truc essentiel à mon histoire mais je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus. Je ne voulais pas continuer tant que je n’avais pas trouvé l’élément manquant. J’ai donc écrit Contre vents et marées car l’idée me trottait dans la tête et j’avais très envie de l’écrire. Puis mon troisième roman qui paraitra le 3 octobre. Et je compte bien me pencher sur ce quatrième roman (anciennement deuxième roman haha) cet été! Car oui, je le dis, j’ai enfin trouvé l’idée qui me manquait et je pense que maintenant je peux retravailler ce texte et le terminer. Et il m’a quand même fallu un an de pause avant de pouvoir le reprendre… Comme quoi… Parfois, il vaut mieux passer à autre chose plutôt que se forcer! 😉

 

En conclusion, j’espère que ces quelques idées vous aideront à vous débloquer si un jour vous connaissez l’angoisse de la page blanche. Tout ce que je peux vous dire, c’est amusez-vous, écrivez ce que vous aimez et le reste on s’en fout! ♥

 

À bientôt,

Audrey

Les Indés Awards 2018

Les Indés Awards 2018

 

Les Indés Awards, c’est un concours pour les auteurs autoédités. Cette année avait lieu la deuxième session.

J’ai donc inscrit, l’été dernier, mon premier roman, « Maintenant et à jamais » dans la catégorie Romance. Dans l’espoir de lui donner un peu de visibilité, et surtout dans le but de faire passer le message qu’il contient. Car oui, ce roman aborde un thème fort et j’ai donc très envie qu’il soit largement lu! 🙂

 

 

Les résultats?

Au cours du salon de l’autoédition du 26 mai, mais aussi sur les réseaux sociaux, les gagnants ont été annoncés. Des gagnants par catégorie (romance, thriller, fantasy…) mais aussi un coup de coeur, un meilleur premier roman, ou encore la meilleure couverture.

 

 

Et pour ma plus grande joie, Maintenant et à jamais a gagné face à 12 autres concurrents, dans la catégorie romance!

Un vrai bonheur lorsque l’on est auteur indé avec moins d’un an d’expérience. ^^

 

 

Alors un grand merci aux votants et surtout un grand merci à vous lecteurs qui me soutenez et qui soutenez mes romans! C’est un rêve qui se réalise, un joli rêve qui me fait vibrer chaque jour!

 

 

Pour découvrir « Maintenant et à jamais », c’est par ICI !

À bientôt,

Audrey

Corriger son roman

Corriger son roman

 

Bonjour chers lecteurs,

 

Aujourd’hui, nous parlons correction!

Vous avez passé des mois à réfléchir, écrire, corriger, effacer, recommencer votre histoire, et ça y’est! L’histoire est bouclée, relue, re-relue, vous allez passer à l’étape suivante: la correction de votre manuscrit.

Aïe! En général, ce n’est pas le moment que préfère l’auteur. Plusieurs solutions s’offrent à vous, soit vous passez par un correcteur professionnel ou un correcteur de votre entourage, soit vous le corrigez vous-même!

Parfois, certains auteurs préfèrent aussi faire un petit passage correction avant de l’envoyer au correcteur afin d’enlever le plus gros des fautes, en le relisant soi-même ou en s’aidant d’un logiciel.

Malgré tout, corriger un manuscrit n’est pas si simple, d’autant plus si vous l’avez écrit. Pourquoi? Pour plusieurs raisons!

  • D’une part, vous connaissez votre histoire, vous l’avez travaillée, re-travaillée, votre oeil va donc survoler le texte, parfois même sans le vouloir.
  • Vous n’êtes pas forcément ultra calé en orthographe/ conjugaison/ concordance des temps etc… Pour l’orthographe, un petit tour sur Google et c’est réglé, mais quand on entre dans les règles de grammaire, de conjugaison, d’accord, de concordance des temps etc, on peut vite être dépassé!
  • L’oeil humain corrige lui-même les fautes afin de rendre la lecture possible et agréable. Il manque une lettre, hop, l’oeil corrige automatiquement et vous passez outre. (Je l’ai testé en classe avec mes élèves et c’est impressionnant!)

 

Pour vous aider, je vais vous donner quelques conseils, qui je l’espère vous permettront de corriger vous-même votre roman, si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas passer par un correcteur extérieur, ou si vous voulez simplement faire un premier tour avant envoi au correcteur.

  • Ne pas corriger son roman tout de suite. Tout comme pour les relectures, il vaut mieux laisser reposer son histoire. Passer à autre chose, voire même un autre projet, en bref, faire un break afin de revenir avec un oeil neuf. Votre histoire sera moins fraiche dans votre esprit.

 

  • Multiplier les supports. L’oeil ne repère pas les mêmes choses si vous changez de support, alors n’hésitez pas à travailler sur ordinateur, sur liseuse avec pourquoi pas un carnet à portée de main et enfin sur papier, en imprimant votre manuscrit afin de l’annoter.

 

  • Commencer par la fin. Oui oui, pour ne pas être emporté par l’histoire et finir en énième relecture, il faut prendre les chapitres à l’envers. Commencez donc par la fin! Certains vous conseilleront même de lire les chapitres à l’envers, ceci me parait un peu plus compliqué mais ce n’est pas impossible.

 

  • Utiliser un logiciel pour s’aider. Je vous recommande Antidote car je l’ai testé et je l’utilise pour mes propres romans. Attention, toutefois, un logiciel ne peut remplacer l’oeil humain, il n’est qu’une aide, un secours qui permet de repérer pas mal d’erreurs. Ce qui me plait le plus dans ce logiciel c’est qu’il traque les répétitions et les verbes ternes. Le genre de choses qu’on ne voit pas tellement en relisant.

 

  • Lire à haute voix! Pour corriger, cela aide vraiment beaucoup, ne vous contentez pas de lire dans votre tête! Vous risquez de ne pas être suffisamment concentré et de ne pas repérer les soucis de sonorité ou de répétition.

 

  • Je vous conseille vivement de passer par un correcteur extérieur et je dirais même plusieurs correcteurs. Quelqu’un qui ne connait pas votre histoire et qui pourra vous épauler dans cette étape, car je le répète, il est très difficile de voir ses propres fautes. Pas besoin de se ruiner. Je sais que certains correcteurs ont des tarifs assez onéreux et qu’il n’est pas toujours évident pour un auteur indé de dépenser de telles sommes. Malgré tout, dans le lot, il existe des correcteurs bénévoles ou des correcteurs qui proposent des tarifs abordables pour les indés. Petit conseil toutefois, quand vous choisissez un correcteur, essayez de voir avec qui il a travaillé, s’il a des « références » afin de ne pas être déçu du travail fourni, travail qui vous ferait perdre du temps et surtout qui pourrait vous porter préjudice. Et je précisais plusieurs correcteurs car les correcteurs ne repèrent pas tous les mêmes choses et surtout l’humain n’est pas infaillible, et avec plusieurs correcteurs, il y a moins de chance de manquer des erreurs.

 

J’espère que cet article vous aura aidé. N’oubliez pas que je propose aussi mes services de rédaction, bêta-lecture et correction avec des tarifs très abordables, spécialement pour les indés. C’est ICI pour avoir des informations supplémentaires. N’hésitez pas à m’envoyer un petit mail! 🙂 Le planning se remplit vite, il faut donc réserver à l’avance désormais. ^^

Je vous souhaite de belles heures de correction en compagnie de vos manuscrits!

 

À bientôt,

Audrey

Bilan des 3 mois de « Contre vents et marées »

Bilan des 3 mois de « Contre vents et marées »

Bonjour à tous,

Contre vents et marées vient de fêter ses 3 mois! Il a été publié le 14 février 2018! Il est donc temps de faire un petit bilan à ce stade de l’aventure.

 

 

Comme vous le savez, Contre vents et marées est un préquel. C’est-à-dire qu’il se passe avant Maintenant et à jamais, mon premier roman. L’histoire tourne autour de deux personnages secondaires de MEAJ. J’avais envie de raconter l’histoire des parents de Ian: Marta et Jack. Je les aimais et ils méritaient d’avoir leur livre, leur histoire. Ce roman est un peu spécial car je n’ai pas eu l’impression d’inventer l’histoire, j’ai plutôt eu la sensation qu’ils me la racontaient et que je l’écrivais pour eux. Un roman particulier donc qui me tenait à cœur.

 

RésuméJack a une vie familiale chaotique. Sa mère, Cécile, est en dépression depuis un an. Le jeune homme se débat pour survivre, malgré la violence, l’alcool et la solitude. 
Jusqu’au jour où il rencontre la sublime et douce Marta. Le destin a décidé de lui donner une chance de s’extirper de ce quotidien destructeur. Mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille et les épreuves vont se succéder au point de compromettre leur avenir.
Parviendront-ils à s’aimer contre vents et marées ?

Cette histoire se plonge dans l’univers du cadre familial, dans les difficultés que cela implique si sa famille est nocive, de son impact sur la construction d’un adolescent. Comment affronter la vie, si personne ne nous épaule ? Marta et Jack ont découvert qu’ils étaient plus forts, ensemble, mais rien ne les préparait à rencontrer autant d’épreuves sur leur chemin.

 

CVEM  a fait un meilleur démarrage que son grand frère, et pour cause, lorsque j’ai lancé Maintenant et à jamais, j’étais inconnue, pas de réseau, pas de contact, rien, je suis partie de zéro et j’ai mis un mois et demi avant de parvenir à faire décoller mon roman. Pour CVEM, la route a été facilitée par le fait que c’était le second de sa lignée! 🙂

Il y a donc eu des ventes dès le premier jour et de manière régulière, chaque jour, depuis trois mois. Les lecteurs étaient un peu frileux et finalement, le roman fait son petit nid et trouve sa place dans le domaine de la romance contemporaine. Jusqu’à présent MEAJ avait plus de ventes, du fait de sa petite notoriété et de ses 59 commentaires, mais CVEM reprend du poil de la bête depuis le début du mois de mai et cumule plus de ventes!

J’en suis donc ravie! Le roman trouve son public et c’est tout ce que je lui souhaite! ♥

Le hic? Comme toujours, le peu de commentaires déposés. Malheureusement, comme chacun le sait, les commentaires peinent à arriver, malgré le nombre de ventes. Les lecteurs n’ont pas le réflexe. Notons aussi que deux commentaires n’ont pas pu être déposés (Amazon les a refusé, pour rien!). Alors je compte sur vous! Déposez un commentaire après votre lecture, qu’importe le roman, c’est essentiel pour l’auteur!

 

Aujourd’hui, CVEM c’est:

  • 14 commentaires.
  • 4.8/5 étoiles
  • 620 lecteurs
  • meilleure place Amazon: 115e

 

Alors un IMMENSE MERCI! J’espère qu’il continuera son joli chemin et que mon troisième roman sera accueilli avec autant d’enthousiasme!

 

Si vous souhaitez découvrir mes romans, c’est par ici:

 

À bientôt,

 

Audrey

 

Indés Awards 2018

Indés Awards 2018

 

Bonjour à tous,

« Maintenant et à jamais » participe aux Indés Awards 2018. Un concours qui soutient et récompense les auteurs indépendants. Il est donc temps pour moi de faire un petit point sur ce concours…

 

Les Indés Awards, qu’est-ce que c’est ?

C’est un concours annuel lancé par le site d’actualité culturelle français FastFrame qui souhaite valoriser les auteurs indépendants en exposant leurs
ouvrages et en les soumettant au vote d’un jury. Après une première saison organisée du 17 décembre au 31 janvier 2017, le concours avait rassemblé
plus de 125 000 votants. Cette année, le concours évolue et apporte un certain nombre de nouveautés pour contrer aux problèmes vécus lors de la
première saison. Les Indés Awards intègrent pour cette seconde saison de nouvelles catégories de prix ainsi qu’un nouveau mode de participation aussi bien pour les auteurs que pour les votants.

VOIR LEUR SITE

 

 

Quels sont les prix?

Le premier prix : Le prix du meilleur roman indé 2018 (toutes catégories confondues)
Le vainqueur remporte un contrat avec un maison d’édition et donc la publication (numérique + papier) de son roman. (Formule complète
comprenant la réalisation d’une couverture, la correction complète, la distribution du roman papier et numérique). Ce prix est décerné au roman qui aura comptabilisé le plus grand nombre de voix toutes catégories confondues.

Le concours regroupe une multitude de prix qui sont décerné par deux catégorie de jurys.

* Prix décernés par les lecteurs :
1 ER PRIX : Le prix du meilleur roman indé 2018 (toutes catégories
confondues)
Le prix du meilleur roman indé 2018 catégorie thriller/polar à suspense
Le prix du meilleur roman indé 2018 catégorie SF
Le prix du meilleur roman indé 2018 catégorie Fantasy
Le prix du meilleur roman indé 2018 catégorie Romance

*Prix décernés par le comité de lecture :
Le prix de la meilleure couverture de roman indé 2018
Le prix du meilleur roman indé 2018 coup de cœur
Le prix du meilleur premier roman Indé 2018

 

Mais ça se passe quand? 

Alors voici les dates annoncées par les organisateurs. Malheureusement à ce jour, nous n’avons aucune nouvelle, je ne peux donc pas confirmer les dates des votes du public et pourtant j’aurai besoin de vous à ce moment-là, pour permettre à MEAJ de se faire une petite place dans la compétition. Dès que j’en saurai plus, je vous tiendrai informés!

 

Et la suite?

Au cours du salon de l’autoédition de Lyon en mai, les organisateurs remettront les prix aux lauréats. Malheureusement, je ne pourrai pas y participer car j’ai des obligations personnelles et professionnelles qui ne me permettent pas de m’y rendre. C’est bien dommage!

 

 

Des promesses…

Participer à ce concours était une jolie chance pour mon premier roman « Maintenant et à jamais » et j’espère qu’il saura ravir le cœur des lecteurs que ce soit les comités ou les lecteurs qui ont déjà fait la connaissance de mes amoureux. Malheureusement, la pub promise n’est pas au rendez-vous. Le site a été en travaux durant des mois, la page facebook est quasiment morte et idem pour Twitter. La visibilité qui devait être apportée n’est que néant à ce jour. J’ai quand même réussi à trouver un petit encart sur mon roman.

 

 

J’espère que par la suite, au moment des votes, la publicité verra le jour, car sinon, il semble évident que seuls les auteurs les plus connus obtiendront les votes tant attendus du public. D’autre part, j’espère que le fait que mon roman soit participant lui offrira une petite visibilité au salon de l’autoédition de Lyon, même s’il n’est pas vainqueur.

À voir…

PAGE FACEBOOK INDES AWARDS

PAGE TWITTER INDES AWARDS

 

En conclusion, j’espère que « Maintenant et à jamais » touchera les lecteurs car il prône un message fort, réel et aborde un thème grave et pourtant  bien présent dans notre société. Il s’adresse aux femmes mais aussi aux hommes qui ont à cœur de protéger les autres, qui s’intéressent à leurs semblables. Ce roman est un message d’alerte mais aussi d’espoir, il tente de faire remuer les choses et d’aider chaque femme qui est touchée par ce fléau! Alors lisez-le, parlez-en et surtout battez-vous pour que notre monde devienne meilleur.

 

 

Pour découvrir Maintenant et à jamais, c’est ICI.

Emma et Ian vivent à Nice, ils sont jeunes, amoureux et pensent avoir toute la vie devant eux.

Jusqu’à cette soirée, le 14 juillet 2010, au cours de laquelle un drame va les frapper de plein fouet.
Marquée par cet événement, choquée et anéantie, Emma va sombrer, s’éloignant progressivement de son grand amour.
A bout de souffle, elle va faire un choix qui va bouleverser son existence.
Mais une seule décision peut-elle vraiment changer toute une vie ?

Venez vous plonger dans l’univers d’Emma et Ian, venez partager quelques années de vie avec eux.

Une histoire poignante, bouleversante, un florilège d’émotions, vous n’en sortirez pas indemnes ! Laissez-vous embarquer !

 

À bientôt,

Audrey

Pourquoi j’écris?

Pourquoi j’écris?

Bonjour la compagnie,

Grand sujet! Je suis sûre que cette question vous brûle les lèvres et vous attendez maintenant depuis des mois une réponse de ma part. (C’est beau de rêver! :p)

 

La grande question posée à tous les auteurs, pourquoi écrivons-nous? Quand avons-nous pris la décision? Y’a-t-il une raison? Un déclic? Une envie depuis toujours? Des carnets noircis depuis des années qui reposent dans le tiroir d’une commode?

Eh bien voilà mon histoire (haha, c’est digne d’un film, vous ne trouvez pas?).

 

Il y a huit ans après avoir vu Twilight I (un an après tout le monde puisque le 2 sortait au cinéma), j’ai eu un coup de coeur. J’ai eu envie d’écrire à mon tour une histoire qui m’aide à m’immerger dans un autre monde, loin de la réalité, avec des créatures surnaturelles. Je me suis mise à lire des livres fantastiques en pagaille et j’ai écrit le premier tome de ce qui devait devenir une trilogie. Cela parlait de vampires, d’amour, de sorcière, de pouvoirs etc. J’étais assez contente de moi, j’écrivais jour et nuit, j’adorais ça! Je me couchais parfois à 6h du matin quand mon compagnon se levait pour aller travailler. Et puis j’ai commencé le tome 2 dans la foulée et je me suis arrêtée à la moitié. J’ai trouvé un nouveau boulot, je me suis séparée de mon compagnon de l’époque, nouvel appart, nouveau départ. En bref l’écriture a été reléguée en second plan et les manuscrits se sont perdus dans le fond de mon disque dur.

Et puis en 2015, je me lance à nouveau dans l’écriture. J’avais changé de type de lecture, j’étais passée à de la littérature générale, de la romance, des comédies. Exit le fantastique, je n’en lis plus du tout. Mes goûts ont changé, mes envies aussi. Et de toute manière après tant d’années les vampires et les sorcières il y en avait partout, mes idées n’étaient plus nouvelles mais bien vues et revues. Je suis donc partie sur une toute nouvelle histoire (le premier jet de Maintenant et à jamais). Et une nouvelle fois après avoir écrit 90 pages et terminé ce manuscrit, il s’est retrouvé au fond d’un tiroir. Je n’étais pas encore prête, je le trouvais nul et sans intérêt. Ça n’allait pas.

 

En 2016: je suis sur la Promenade des Anglais au moment de l’attentat, je vois le camion, les policiers passent devant moi arme à la main, j’entends les cris, la panique, les coups de feu, je cours pour me mettre à l’abri, bref l’histoire vous la connaissez. Quelques mois plus tard, je décide que la vie est courte et qu’il faut à tout prix réaliser ses rêves et se donner les moyens de parvenir à avoir la vie que l’on souhaite. Cette idée d’écrire un roman était toujours bien présente dans un coin de mon esprit. Je devais le faire. Fin 2016 donc, je reprends le manuscrit de Maintenant et à jamais et j’y travaille pendant des semaines, modifiant, retapant, ajoutant des scènes, encore et encore, jusqu’à ce qu’il passe de 90 pages à plus de 200. Je suis allée au bout de l’histoire et cette fois, il était hors de question de m’arrêter en chemin, j’étais motivée, déterminée. Je me suis renseignée en parallèle sur l’autoédition, je me suis formée toute seule, pour apprendre à créer une couverture, à formater un texte, à publier sur les plateformes en ligne etc et j’ai choisi, bien évidemment, la date du 14 juillet 2017 pour publier mon roman. Comme un clin d’oeil, comme une envie de faire de cette date quelque chose de plus positif que dans mon souvenir.

 

 

Voilà, je vous épargne la suite de l’histoire, car aujourd’hui, je ne vois plus ma vie sans l’écriture. C’est devenu essentiel, une passion, un besoin.
Quand vous lisez des témoignages d’auteur, il n’est pas rare de constater que leur premier roman n’est en fait pas le premier, il y a eu d’autres choses avant, des carnets noircis, des idées, des histoires commencées, inachevées etc. Pour moi, le déclic a été cet événement traumatisant dans ma vie, il m’a donné l’envie et la force d’aller au bout de l’aventure. Les années précédentes, je n’étais probablement pas encore prête à franchir le pas, à me lancer à 100%. Une manière pour moi de tirer quelque chose de positif de ce drame.

J’espère que cela vous donnera l’envie, à votre tour, de vous lancer, si jamais vous hésitez encore car il faut réaliser ses rêves, nous n’avons qu’une vie, profitons-en.

 

 

Audrey

%d blogueurs aiment cette page :