Publié le

Exemplaire papier reçu!!

Aujourd’hui est un grand jour car j’ai reçu un exemplaire test « proof » de mon livre papier afin de le valider pour la vente. Je suis à la fois émue, heureuse et super fière. Il s’agit là de l’aboutissement de plusieurs mois de travail. J’espère qu’il plaira autant que j’ai pris du plaisir à l’écrire.

Je vous poste en exclusivité des photos du roman. Il sera disponible à la vente le 14 juillet, en même temps que l’exemplaire numérique!

 

https://www.amazon.fr/Maintenant-%C3%A0-jamais-Audrey-MARTINEZ-ebook/dp/B072TMH9GS/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1498662079&sr=8-1&keywords=maintenant+et+%C3%A0+jamais+martinez+audrey

 

Publié le

J – 19 !!

 

Je suis arrivée au bout de l’aventure publication de mon  roman, la version KDP est prête, elle n’attend que la date de sortie : le 14 juillet 2017.

La version papier est prête aussi, j’ai toutefois commandé un exemplaire « proof » pour vérifier que tout est correct, en effet, je me vois mal proposer un roman avec un souci de marge, une couverture floue etc… Il vaut mieux vérifier avant de mettre en ligne. Je devrais normalement recevoir l’exemplaire mercredi, j’espère que tout sera ok, il ne me restera plus qu’à valider pour qu’il soit dispo en même temps que l’ebook!

Toutefois, l’aventure continue car même si j’ai commencé ma « promo » il y a deux mois pour me faire connaitre un petit peu, c’est un travail de longue haleine, je compte donc continuer à communiquer autour du roman, faire appel au site simplement pro et à des chroniqueuses afin de gagner en visibilité en espérant que mon livre plaise au plus grand nombre.

D’autre part, je me renseigne pour participer à des concours, je me suis déjà inscrite pour le « Prix des auteurs inconnus » et j’ai inscrit le roman au concours « Les plumes francophones » d’Amazon, même si je pense qu’il n’en ressortira rien d’exceptionnel car je ne le commencerai que mi-juillet, le concours étant lui ouvert depuis début mai, j’ai pris du retard 😉 Mais ce n’est pas grave, le but étant de faire apparaître le livre un peu partout afin de développer un réseau et gagner le coeur de quelques lecteurs supplémentaires 🙂

Enfin, j’ai déjà en tête le prochain roman, je pense donc commencer à rédiger sa trame sous peu! On ne s’arrête jamais!!

A bientôt! 

Audrey 

Publié le

Extrait 4 du « Marathon extraits »

Rappel: Sera publié chaque semaine un extrait de mon roman. Et ce, jusqu’à sa sortie le 14 juillet 2017!

Pour les recevoir en temps réel et n’en manquer aucun, surtout n’oubliez pas de vous inscrire à ma newsletter!!

Bonne lecture!

 

Extrait du chapitre 6 « Les lettres »

« Lorsqu’elle débarqua dans le cabinet du docteur Louis, un homme d’une cinquantaine d’années, les cheveux grisonnants, le regard doux et un sourire réservé sur les lèvres, elle ne souhaitait pas s’épancher sur ses peines. Elle avait accepté de venir, mais rien ne l’obligeait à parler, elle imposa trois séances d’une heure dans le silence le plus total. Le thérapeute ne la força pas, il lui expliqua qu’il n’était pas son ennemi, qu’il était là pour l’écouter, l’aider, mais sûrement pas pour l’obliger à quoi que ce soit. Il passa son temps à griffonner des choses sur son calepin. Emma se demandait ce qu’il pouvait bien écrire puisqu’elle refusait de parler. Puis, à la quatrième séance, elle se décida à lui poser la question. Elle éclata de rire lorsqu’il lui montra des dessins, une liste de courses et des idées de destination pour ses prochaines vacances. Ils commencèrent alors à discuter de diverses choses, mais il fallut plus de temps à Emma avant qu’elle aborde l’attentat et le décès de ses parents. Mais la machine était lancée.

– Et sur une échelle de 1 à 10, où en est votre degré de colère ?

-5.

– Bien, on avance, il n’y a pas si longtemps nous étions à 10 !

Le médecin se félicita de ces progrès.

Emma avait traversé plusieurs phases. D’abord le choc, lorsqu’elle avait appris la nouvelle, elle s’était retrouvée dans une sorte d’engourdissement. Puis avait suivi une forme de déni, refusant de croire la réalité. […]« 

Publié le

♥ ** La couverture complète en version papier ** ♥

Et voilà, après pas mal d’heures de travail, la version papier est validée par Createspace.

Et la voici en exclusivité!! 


Le livre papier sera donc disponible quasiment en même temps que l’ebook (déjà dispo en précommande sur amazon) : https://www.amazon.fr/Maintenant-%C3%A0-jamais-Audrey-MARTINEZ-ebook/dp/B072TMH9GS/ref=sr_1_3?ie=UTF8&qid=1498242261&sr=8-3&keywords=audrey+martinez

N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour profiter de toute mon actualité en temps réel.

Rendez-vous dès demain pour l’extrait 4 de « Maintenant et à jamais »!!

A bientôt!!

Publié le

Précommande Kindle Amazon

Après quelques heures de mise en forme, mon ebook est enfin en ligne, disponible en précommande pour le moment, en attendant sa date de sortie le 14 juillet 2017.

Je suis en train de mettre en forme le format papier, il sera disponible au même moment que l’ebook, toujours sur amazon.

Un concours sera organisé, pour gagner un exemplaire dédicacé, accompagné d’un marque-page!

Merci de me suivre dans cette merveilleuse aventure et à bientôt!

Audrey

Publié le

EXTRAIT 3 DU « MARATHON EXTRAITS »

Semaine 3 du « marathon extraits ».

Rappel: Sera publié chaque semaine un extrait de mon roman. Et ce, jusqu’à sa sortie le 14 juillet 2017!

Pour les recevoir en temps réel et n’en manquer aucun, surtout n’oubliez pas de vous inscrire à ma newsletter!!

Bonne lecture!

Extrait du chapitre 4 « Le drame »

« Emma avait proposé à ses parents de les retrouver en ville juste après le feu d’artifice du 14 juillet qui devait avoir lieu sur la Promenade des Anglais, comme tous les ans.

Il s’agissait d’un moment que les niçois ne manquaient jamais, un instant féerique au cours duquel les gens pouvaient rire, danser, chanter et admirer le ciel s’embraser de mille feux. Les deux amoureux avaient rejoint la foule vers 21 h pour profiter des scènes musicales installées chaque année au bord de l’eau, permettant ainsi de découvrir de nouveaux artistes et de côtoyer des styles musicaux divers. Le jeune couple passait de scène en scène, en s’arrêtant régulièrement afin d’écouter les musiciens et de savourer la vue splendide qu’offre le bord de mer au mois de juillet.

Vers 22 h, ils se dirigèrent vers le Palais de la Méditerranée, l’endroit idéal pour profiter du divertissement. Blottis l’un contre l’autre, ils admirèrent ce spectacle majestueux. Trente minutes de festivités. Trente minutes durant lesquelles le temps semble s’arrêter.

Des corolles d’étoiles scintillantes et multicolores éclataient dans le ciel, les milliers d’éclats redescendaient en pluie sur la mer. On entendait les petits grésillements lorsqu’ils se posaient, comme un soupir étouffé, comme s’ils étaient désolés d’avoir manqué leur but. Pourtant l’objectif était atteint, la scène était magique.

Lorsque le feu d’artifice fut terminé, ils se hâtèrent de retrouver Anne et Éric qui devaient les attendre un peu plus loin en amont, près de l’hôtel Westminster. Emma était impatiente de montrer le collier à ses parents et de leur parler de leur projet de mariage. Elle ne tenait pas en place et sautillait partout comme une enfant lors d’une fête d’anniversaire. Elle savait qu’ils allaient accueillir la nouvelle avec beaucoup de bienveillance, car ils appréciaient énormément Ian qu’ils considéraient comme un fils depuis son arrivée dans la vie d’Emma. Protecteur et respectueux, il avait trouvé grâce aux yeux des parents de la jeune fille.

Mais à peine eurent-ils le temps de faire quelques pas, qu’ils entendirent des cris et un mouvement de foule monumental se pressa dans leur direction. Les gens pris de panique commençaient à courir bousculant quiconque se trouvait sur leur passage. Des policiers, arme à la main, passèrent devant le jeune couple stupéfait de l’événement en cours. Interdits, ils ne comprenaient pas ce qu’il se passait. Ils restèrent immobiles un instant, qui leur parut pourtant une éternité, regardant autour d’eux pour tenter de saisir la raison de ce débordement. […] « 

Publié le

Exclusivité: La couverture de « Maintenant et à jamais »

Comme promis, à un mois de la sortie de mon roman « Maintenant et à jamais » (ça approche!!!), je vous dévoile la couverture en exclusivité!

J’espère qu’elle vous plaira, en tout cas, de mon côté, elle me satisfait pleinement, je suis assez fière de mon travail car j’ai passé beaucoup de temps à la concevoir et lorsqu’on est novice, c’est déjà un sacré challenge!

A bientôt!

Publié le

EXTRAIT 2 DU MARATHON EXTRAITS

Semaine 2 du « marathon extraits ».

Rappel: Sera publié chaque semaine un extrait de mon roman. Et ce, jusqu’à sa sortie le 14 juillet 2017!

Pour les recevoir en temps réel et n’en manquer aucun, surtout n’oubliez pas de vous inscrire à ma newsletter!!

Bonne lecture!

Extrait du chapitre 2 « La famille »

« Enfant, Ian avait grandi entouré de beaucoup d’amour. Ses parents étaient très ouverts d’esprit, les parents à qui l’on peut parler de tout. Ils lui avaient transmis ce goût pour la vie, cette envie de réussir et de se battre pour y arriver. Cette envie de profiter de chaque instant.

Il faut dire que le couple en avait bavé, il n’y avait pas d’autre mot. Parents à 17 ans, par accident, ils avaient décidé de le garder contre vents et marées. Malgré le jugement des gens. Malgré le désaccord de leurs parents respectifs. Malgré les difficultés que cela allait engendrer. Ils avaient pris une décision difficile et lourde de conséquences, mais ils ne l’avaient jamais regrettée. Ces jeunes amoureux avaient pu terminer le lycée et fonder leur famille, un peu plus tôt que prévu.

Pendant un an, Marta s’était occupée du bébé et Jack avait enchaîné les petits boulots pour les faire vivre. Se serrant la ceinture, travaillant dur, ils avaient dû se battre. Certains jours, ils n’avaient pas à manger, mais leur fils, lui, ne manquait de rien. Ils investissaient tout pour son bien-être. Rien ne comptait plus à leurs yeux que leur bébé.

Puis, au bout d’un an, le père de Ian fut embauché comme apprenti dans un garage. Il suivait des cours et apprenait le métier sur le terrain. La mère de Ian avait donc pu entreprendre des études d’infirmière. Ils finirent par sortir la tête de l’eau à force de courage et de travail. Ils n’avaient jamais baissé les bras et finalement, ils avaient plutôt bien réussi.

Le jeune homme admirait ses parents. Ils étaient un modèle pour lui, des forces de la nature, heureux, amoureux, solides et surtout très ouverts d’esprit. Ils ne savaient que trop, ce que cela faisait d’être jugés et abandonnés par leur famille, par leurs amis. Ils s’étaient promis d’être toujours là pour leur fils, de l’écouter, le conseiller et le rassurer.

La seule chose qu’espérait Ian était de connaître l’amour qu’éprouvaient ses parents. Ils étaient ensemble depuis l’âge de 16 ans et ils s’aimaient comme au premier jour, plus encore. Toujours complices, amis avant tout.

Quelque chose les liait, quelque chose de beau, de fort, de noble. Quelque chose d’inexplicable, que rien n’aurait pu briser. »

Publié le

CHECK LIST à J-40

  • Ecriture du roman: ok
  • Bêta-lecture: ok
  • Corrections: en cours
  • Relecture définitive: en cours
  • Couverture: ok
  • Biographie: ok
  • Résumé du livre, 4ème de couverture: ok
  • ISBN: ok
  • Code-barre: ok
  • Inscription KDP: ok
  • Inscription Createspace: ok
  • Marque-pages: ok
  • BNF: en cours
  • Publication createspace: à venir
  • Publication KDP : à venir

On tient le bon bout! 🙂 🙂

Publié le

EXTRAIT 1 du « marathon extraits »

C’est parti pour le « marathon extraits ».

Eh oui! A partir d’aujourd’hui, sera publié chaque semaine un extrait de mon roman. Et ce, jusqu’à sa sortie le 14 juillet 2017!

Pour les recevoir en temps réel et n’en manquer aucun, surtout n’oubliez pas de vous inscrire à ma newsletter!!

Bonne lecture! 

 

1

Amoureux

 «Être capable de trouver sa joie, dans la joie de l’autre, voilà le secret du bonheur.» Georges Bernanos

27 juin 2010

Chacun possède un objectif dans la vie, gagner de l’argent, devenir célèbre, créer son entreprise, réaliser un rêve, voyager ou encore fonder une famille. Chaque personne étant unique, il peut y avoir autant de buts que d’êtres humains sur la planète. Malgré tout, il demeure une chose qui est universelle, intemporelle et inconditionnelle, c’est l’amour. Lorsqu’il fait partie de notre vie, on peut affirmer que l’on est en présence du bonheur. Car peu importe la taille de sa maison, le montant de son salaire, ou les biens matériels possédés, l’amour est le seul sentiment qui comble réellement. Il est si rare qu’il devient difficile à trouver et à conserver, mais c’est aussi le seul qui permet d’être totalement épanoui. L’amour n’a pas d’âge, de couleur, de religion. Il est au cœur des relations entre les êtres. Il réunit les gens et enivre le cœur.

C’est ce qui avait frappé de plein fouet Emma et Ian alors qu’ils n’étaient encore que lycéens. L’amour. Le vrai. L’unique.

Ce premier amour est précieux car il chamboule le cœur, il marque à jamais, il se transforme en souvenir impérissable.

Bien sûr, beaucoup d’entre nous ont connu une amourette de lycéen, et même si souvent elle ne survit pas au lycée, il arrive parfois que certaines subsistent.

Et il faut dire qu’Emma et Ian croyaient en eux, en leurs sentiments. Et à les regarder, on voulait y croire avec eux, que dis-je ? On ne pouvait qu’y croire avec eux, car rien n’aurait pu laisser présager qu’ils allaient se séparer. Ils se complétaient l’un l’autre, ils se respectaient, complices et honnêtes, ils ne pouvaient vivre l’un sans l’autre. Ils étaient fusionnels.

Bien sûr, les plus rabat-joie auraient dit qu’ils étaient trop jeunes, qu’ils ne connaissaient rien à l’amour. Mais qui possède le mode d’emploi ? Qui peut jauger de la force d’un amour ?

Ils étaient amoureux. C’était tout ce qui comptait. Qu’il dure un mois, comme une passion enflammée, ou dix ans. C’était un sentiment véritable, et ceux qui l’ont connu savent que c’est la sincérité du cœur qui compte.

Emma ne voyait qu’à travers Ian. Ian ne voyait qu’à travers Emma. Ils avaient besoin l’un de l’autre, c’était vital entre eux.